MAG HAITI

REAJIH condamne l’assassinat de Me Monferrier Dorval et dénonce les trois jours de deuil décrétés par le Président Jovenel Moïse

Le Réseau d’Animateurs et de Journalistes Innovants d’Haïti (REAJIH), dans un communiqué de ce 30 août 2020, dit condamner avec amertume l’assassinat de Me Monferrier Dorval dans sa résidence privée à Pèlerin 5 dans la soirée du vendredi 28 Août 2020. REAJIH profite pour dénoncer ces trois jours de deuil décrétés par le président de la République Jovenel Moïse qu’ils qualifient assimilables à une stratégie pour taire les sujets qui concernent les actes d’insécurité enregistrés ces derniers jours dans le pays.

En effet, le Réseau d’Animateurs et de Journalistes Innovants d’Haïti qualifie l’assassinat de Me Dorval d’un crime odieux qui est l’expression criante de la recrudescence des actes de violence qui entrave l’État de droit, la démocratie dont la liberté d’Expression, de positionnenment, peut-on lire dans le communiqué.

Le Réseau dit croire que ces trois jours de deuil sont susceptibles d’empêcher la population de se faire une idée plus claire des circonstances qui pourraient entourer la mort de l’éminent professeur de Droit constitutionnel Me Dorval. Il encourage la presse libre haïtienne à ne pas observer ces jours de deuil en signe de protestation contre l’insécurité croissante dans le pays, lit-on dans ce communiqué.

REAJIH conclut le communiqué en exigant à l’État haïtien de prendre ses responsabilités envers ce peuple qu’il est appelé à servir en lui garantissant tous ses droits inaliénables et présentant ses sympathies à tous les avocats, juristes, judiciers haïtiens affectés par cette horrible perte, à la famille Dorval et amis.

Jacky M. Fontaine

Comment here