REZO NÒDWÈS

ONU|75e assemblée – Haïti excepté, les pays des Caraïbes condamnent le blocus américain contre Cuba

onu|75e-assemblee-–-haiti-excepte,-les-pays-des-caraibes-condamnent-le-blocus-americain-contre-cuba

Samedi 26 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–Les pays des Caraïbes ont ajouté leur voix samedi aux appels répétés à la levée du blocus américain contre Cuba, un appel fréquent dans ce débat de haut niveau de la 75ême Assemblée générale des Nations Unies.

A l’exception du leader haitien Jovenel Moise préférant jeudi dernier plaider la cause de Taiwan, qui lui aurait fait un prêt de $150 millions pour son projet mort-né d’électricité 24/24, dans son discours virtuel devant la plénière du plus grand organe des Nations unies, le Premier ministre de Sainte-Lucie, Allen Michael Chastanet, a souligné que le moment était venu de lever le blocus contre Cuba, qui a un impact négatif sur sa population et aussi sur l’ensemble des pays des Caraïbes.

En outre, il a déclaré que Sainte-Lucie n’aurait jamais réussi à affronter la pandémie Covid-19 sans le soutien de Cuba, un pays qui, en dépit de ses propres difficultés, tend une « main amicale au monde« , a-t-il révélé.

Pour sa part, le Premier ministre de Saint-Kitts-et-Nevis, Timothy Harris, a estimé qu’à l’heure actuelle, plus que jamais, les nations vulnérables devraient être libres d’accéder à l’expérience de Cuba en matière de santé et dans de nombreux autres domaines d’intérêt mondial.

Il a également rejeté l’existence du blocus obsolète contre Cuba, qui va à l’encontre de l’esprit des alliances mondiales que nous souhaitons pour l’avenir.

Le Premier ministre des Bahamas, Hubert Alexander Minnis, a soutenu l’appel à la fin du siège américain contre Cuba et a déclaré qu’il voterait en faveur de la résolution annuelle de l’Assemblée générale condamnant cette politique.

Le Premier ministre de Trinidad et Tobago, Keith Rowley, a également appelé, lors du débat général à l’ONU, à la levée du blocus économique, commercial et financier des États-Unis contre Cuba.

Depuis 1992, l’Assemblée générale des Nations unies adopte chaque année une résolution condamnant le blocus américain contre Cuba et demandant sa fin.

Comment here