MAG HAITI

L’ONU croit que “la pandémie du Covid-19 sera suivie par une pandémie de famine”

Le Directeur Exécutif du Programme Alimentaire Mondial (PAM) de l’ONU, David Beasley, a craint et en a profité pour tirer la sonnette d’alarme sur l’augmentation de la famine que va engendrer la pandémie du Covid-19 qui a mis à genoux le monde notamment les grands pays avec plus de 4,1 millions de cas positifs et plus de 283 mille morts.

“Le monde est exposé au risque de famines colossales s’il ne parvient pas à éliminer les séquelles de la pandémie actuelle de Covid-19, surtout dans les pays les plus fragiles qui sont déjà aux prises avec l’insécurité alimentaire. Parallèlement à une pandémie de COVID-19, nous sommes également au bord d’une pandémie de faim”, a fait savoir David Beasley.

Selon le directeur exécutif du PAM, des millions de personnes pourront connaître la faim. “Aujourd’hui, avec COVID-19, nous sommes non seulement confrontés à une pandémie de santé mondiale, mais aussi à une catastrophe humanitaire mondiale. Des millions de personnes dans des pays marqués par des conflits, dont de nombreuses femmes et enfants, risquent d’être poussés au bord de la famine, le spectre de la famine étant une possibilité très réelle et dangereuse”, a-t-il fait remarquer.

Par ailleurs, le directeur exécutif David Beasley a tenu à souligner que le monde pourrait dans des mois recencer un nombre imposant de personnes mourant de faim. “Il n’y a pas encore de famines. Mais je dois vous avertir que si nous ne nous préparons pas et n’agissons pas maintenant – pour garantir l’accès, éviter les déficits de financement et les perturbations du commerce – nous pourrions être confrontés à de multiples famines aux proportions bibliques en quelques mois”, a souligné David Beasley, le directeur exécutif du Programme Alimentaire Mondial.

Jacky M. Fontaine

Comment here