MAG HAITI

Le secteur démocratique et populaire dénonce l’attaque armée contre la population du Bel-Air

Dans une conférence de presse donnée en son local à Musseau, ce mardi 1er septembre 2020, les principaux Chefs de file de l’opposition dite démocratique ont dénoncé l’attaque armée contre la population du Bel-Air et ses environs dans la soirée du lundi 31 août 2020.

Marjorie Michel, André Michel, Kély Bastien et Nenel Cassy qui ont été sur la table de conférence ont fustigé le comportement des autorités en charge de la Justice et de la Sécurité Publique qui n’ont pas agi ni dans le cas de l’assassinat de Me Monferrier Dorval ni dans les tueries orchestrées au bas de la Ville notamment à Bel-Air, ruelle Mayard, Sans Fil et Delmas 18.

Les membres du Secteur Démocratique et Populaire appelent la population à répondre aux différents mouvements de protestations en vue de réclamer justice en faveur des victimes de la grande machine infernale de l’insécurité.

Par ailleurs, Me André Michel en a profité pour pointer du doigt le chancelier haïtien Docteur Claude Joseph qui aurait proposé au Monseigneur Pierre André Dumas un poste dans la diplomatie haïtienne notamment à Vatican en échange de la nomination par l’Église Catholique d’un représentant au sein du Conseil Électoral Provisoire (CEP) en formation par le Président Jovenel Moïse.

Comment here