JUNO 7

Le remède africain “Covid-Organic” mis en doute à cause de sa provenance

le-remede-africain-“covid-organic”-mis-en-doute-a-cause-de-sa-provenance

Le remède africain “Covid-Organic” mis en doute à cause de sa provenance: dixit le Président Malgache Andry Rajoelina

Les pays africains ne figurent pas parmi les pays les plus touchés par la Covid-19, pourtant c’est un pays africain qui, apparemment, aura eu raison de la maladie. Le Covid-Organic est ce remède en provenance de Madagascar qui, jusqu’à présent, continue à faire ses preuves malgré les mises en garde de l’OMS contre ce “remède”. Le président Malgache, Andry Rajoelina, en a fait le point lors d’une interview accordée à France 24.

“Parmi les 171 cas de personnes testées positives à la Covid-19 que le Madagascar avait enregistré, 105 sont guéris grâce au Covid-Organic, sans compter les autres cas de guérison qui ont été observés chez nos voisins. Il ne saurait y avoir de preuves plus convaincantes que celles ci.” C’est en ces termes que le Président Malgache s’est addressé au journaliste de France 24 sur la question de preuve du Covid-Organic.

Le chef d’Etat Malgache est convaincu de l’efficacité du “remède Malgache”. A la fois preventif et curatif, le Covid-Organic est le fruit des recherches réalisées par l’institut Malgache de Recherche appliquée fondée en 1957, un centre de recherche médical, pharmaceutique et de formation. “Les patients à qui on administre le remède, retablissent dans sept ou dix jours au max”: explique le Président.

Il poursuit pour dire que le problème n’est pas la formule du Covid-Organic, mais le fait qu’il provient de Magadascar, un pays africain et 163e pays le plus pauvre du monde. Le scénario serait différent s’il s’agissait d’un pays européen, termine-t-il.

Malgré l’assurance du président Andry Rajoelina, cette décoction faite à base de plantes médicinales malgaches, particulièrement l’artemisia( très connue pour lutter contre le Palludisme), ne trouve pas grace aux yeux de l’OMS qui exige qu’il soit testé dans le cadre d’essais cliniques afin de pour garantir sa sécurité sur les personnes et son efficacité.

Malgré la mise en garde de lOMS, de nombreux pays africains se sont déjà procurés du Covid-Organic. Parmi eux, il y a le Niger, la Guinée-Bissau et la Guinée équatoriale.

A lire aussi: 5 détenus atteints de la Covid-19 parmi les compatriotes déportés mis à l’écart

Comment here