HAITI 24 NEWS

Le marché du riz suspendu à la décision du Vietnam sur ses exportations

le-marche-du-riz-suspendu-a-la-decision-du-vietnam-sur-ses-exportations

Publié le :

Le Vietnam songe à suspendre ses exportations de riz, pour s’assurer un bon approvisionnement au niveau national, dans un contexte de propagation du coronavirus dans le pays. Une décision qui pourrait avoir un impact majeur sur le marché international.

Publicité

Le Vietnam va-t-il suspendre ses exportations de riz vers l’Asie du Sud-Est et l’Afrique, pour préserver son marché intérieur ? Les informations contradictoires se succèdent. Les autorités de Hanoï ont dans un premier temps démenti toute idée d’embargo, mais les douanes ont cessé les formalités administratives pour les exportateurs dans les ports. Le Premier ministre vietnamien s’est finalement donné jusqu’à samedi pour trancher. Il aura entre les mains un rapport sur l’état des stocks de riz dans le pays.

Moins de riz au Vietnam et en Thaïlande, stockage face au coronavirus

Une sécheresse qui devrait aussi provoquer une bien moindre récolte secondaire en Thaïlande, le deuxième exportateur mondial. Ces mauvaises nouvelles ont déjà fait grimper les prix du riz de 10% en provenance de ces deux pays en un mois. Le coronavirus rajoute un stress de plus sur les approvisionnements, les Vietnamiens commençant à stocker du riz.

Désorganisation en Inde

Si le Vietnam, troisième exportateur mondial, décidait d’un embargo, « ce serait l’étincelle » qui pourrait mener à une nouvelle flambée des prix mondiaux, estime un négociant suisse joint par Rfi. « La consigne était déjà ces derniers jours de charger le maximum de riz sur les bateaux, au vu des difficultés de l’Inde à acheminer ses marchandises vers les ports ». Ce pays premier exportateur mondial de riz est désorganisé par la pandémie. Le danger serait que ce pays et la Thaïlande stoppent leurs exportations à leur tour.

Importateurs africains dans l’expectative

Pour l’instant, modère ce trader, il n’y a « pas d’achats panique en Afrique, il y aurait même une petite baisse des importations depuis l’irruption du coronavirus sur le continent, les importateurs sont dans l’expectative ».

La Chine a la capacité d’empêcher une flambée des prix

« Nous ne sommes pas dans la situation de 2008, renchérit Patricio Mendez del Villar, économiste du Cirad. La Chine était à l’époque en dehors du marché mondial. Elle pourra cette fois jouer les arbitres en vendant une partie de ses réserves », historiquement élevées (118 millions de tonnes). La Chine est aussi devenue le premier importateur mondial de riz. Elle n’a donc pas intérêt à ce que les prix flambent.

The post Le marché du riz suspendu à la décision du Vietnam sur ses exportations appeared first on Haiti24.

Comment here