JUNO 7

Haïti: L’essentiel de l’actualité du samedi 4 juillet 2020

haiti:-l’essentiel-de-l’actualite-du-samedi-4-juillet-2020

Haïti : l’essentiel de l’actualité

Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les jours sur Juno7.

 

1- Un conseiller électoral démissionne et s’en prend au président

Dans une correspondance envoyée au chef de l’Etat, le représentant du secteur des droits humains au conseil électoral provisoire, Jean Simon Saint Hubert, a présenté sa démission. Il précise que sa décision fait suite à de longues réflexions sur la situation générale du pays.

«L’institution de ce conseil électoral provisoire a été rendue possible grâce à de nombreuses consultations entre différents secteurs du pays. Notre mandat aurait dû prendre fin après l’installation du président de la République pour laisser la place à une institution permanente selon l’article 289.3 de la constitution. Malheureusement, la mauvaise foi et l’incapacité des uns et des autres ont fait basculer le fragile consensus de 2016. Ainsi, vous vous trouvez vous même, M. le président, dans une situation de facto, car du moment que vous dirigez par décret, sans la supervision d’un corps législatif, votre présence au pouvoir relève de ce qu’on appelle en droit constitutionnel un coup d’état », a-t-il indiqué.

2- Covid-19: la reprise des activités religieuses prévue le 12 juillet

Finie l’attente pesante pour les chrétiens et vodouisants. Le gouvernement fixe enfin une date pour la reprise des cultes religieux dans le pays. Les services reprendront ce dimanche 12 juillet 2020 sur tout le territoire national.

La nouvelle vient tout juste d’être annoncée par le président de la République, Jovenel Moïse, via un message publié sur son compte twitter.

3- Le consulat général d’Haïti à Boston sera ouvert aux heures habituelles dès le 6 juillet

” Le Consulat général d’Haïti à Boston à l’avantage d’informer le public en général et les ressortissants haïtiens en particulier qu’à compter du lundi 6 juillet 2020, ses bureaux seront ouverts selon son horaire habituel, du lundi au vendredi de 9h AM à 4h PM”, lit-on dans une circulaire adressée par le consulat aux compatriotes et au public en général.

En vue de limiter les risques de propagation du nouveau Coronavirus en son sein, le consulat impose une condition à tous ceux qui veulent avoir accès à ses services. En ce sens, le consulat maintient la prise de rendez-vous préalable comme carnet d’accès. Cette formule est appliquée dans le but, souligne la mission diplomatique haïtienne à Boston, d’éviter l’attroupement, condition favorable à la propagation de la pandémie.

4- Me Edler Guillaume, nouveau commissaire du gouvernement a.i de Croix-des-Bouquets

Pour combler le vide au parquet près le tribunal de première instance de Croix-des-Bouquets, après la décision de mettre en disponibilité sans solde le magistrat Maxime Augustin, le ministre de la justice, Me Lucmane Delille a promu le substitut Edler Guillaume, nouveau commissaire du gouvernement a.i du tribunal de première instance de Croix-des-Bouquets.

Cette correspondance date du 2 juillet et fait de lui le chargé a.i du parquet (sic).

5- Haïti : le BINUH s’inquiète de la multiplication des violences et des actes de barbarie

Le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti dans une tribune publiée le jeudi 2 juillet dit “s’inquiéter de la multiplication des violences et des actes de barbarie perpétrés dans les quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince”, où les “attaques contre la population, qui se sont intensifiées ces dernières semaines, ont fait au moins 6 morts, et 12 blessés par armes à feu, et ayant résulté dans le pillage et l’incendie de 70 maisons. De graves allégations de viols ont été rapportées.”

Sans citer les évènements qui se sont déroulés à la fin du mois de mai au Pont rouge où, selon des organisations de droits humains une coalition des gangs armés du G-9 a massacré des gens et brûlé des maisons, le BINHH avance que l’accroissement de l’insécurité et la récurrence de ces attaques ont aussi provoqué un afflux de déplacement des populations affectées vers d’autres quartiers, aggravant ainsi leur situation de vulnérabilité.

Comment here