REZO NÒDWÈS

Haïti – Gestion de covid-19 : la ministre Greta Clément s’accorde une mention spéciale « pour la création rapide des structures dès le diagnostic des premiers cas confirmés »

haiti-–-gestion-de-covid-19-:-la-ministre-greta-clement-s’accorde-une-mention-speciale-« pour-la-creation-rapide-des-structures-des-le-diagnostic-des-premiers-cas-confirmes »

Vendredi 3 juillet 2020 ((rezonodwes.com))–Malgré les nombreuses critiques portées à l’endroit des autorités haïtiennes pour la gestion opaque de la pandémie de covid-19, la ministre de la Santé, Dr. Greta Clément, comme à l’Ecole des Fans, s’accorde un satisfecit, car selon elle, avec la création rapide de l’unité scientifique, de la commission multisectorielle et de l’unité de communication, tous les besoins auraient été comblés.

La ministre qui aurait oublié que les commandes de $19 millions d’équipements et de matériels covid-19 placées en Chine et délivrées après plus d’un mois de retard, dans l’opacité totale, a salué vendredi la réponse apportée à la pandémie avec la création rapide de plusieurs structures pour sa gestion, tout en reconnaissant l’impact négatif sur la population.

Dr. Clément qui n’est pas sans savoir que la presque totalité des Haïtiens ne détiennent pas une assurance-maladie, a rappelé que le pays, l’un des plus corrompus de la Caraïbe, « a fait face au Covid-19 à un moment où le système de santé est en proie à des crises récurrentes et à des ressources limitées« , ce qui rend certains indicateurs alarmants, a-t-elle-ajouté. La corruption et la dilapidation des fonds de Petro Caribe ont empêché Port-au-prince de rouvrir le plus grand centre hospitalier et de référence du pays.

Toutefois, la ministre de facto de la Santé a noté la création rapide de l’unité scientifique, de la commission multisectorielle et de l’unité de communication, des structures qui, dès le diagnostic des premiers cas, ont élaboré une réponse rapide aux défis posés par la pandémie. Elle a également salué la bonne cohésion nationale en temps de crise, la solidarité active du secteur privé de la santé et le dévouement des donateurs et de la société civile.

Roy Clement a reconnu qu’en plus des conséquences économiques et sociales évidentes, avec le déclin de toutes les activités, Covid-19 affecte également la santé mentale de la population, en particulier avec l’apparition de la peur et du stress, qui peuvent générer une certaine agressivité dans la société, a-t-elle dit.

La ministre qui n’a moins de 7 mois à passer au ministère de la Santé, a indiqué qu’elle travaille à la création d’un site web interactif qui tiendra la population informée, ainsi que d’une plateforme capable de relier les dix départements géographiques du pays, dans le souci, selon elle, pour résoudre des problèmes de santé mentale et d’autres en dépit que son institution n’ait pas créé depuis 2017, un seul nouveau centre hospitalier.

Soulignons que trois mois après les premiers diagnostics, Haïti a enregistré 6 101 infections, 107 décès et « 1 141 guérisons », alors que la maladie est principalement concentrée dans la région métropolitaine.

Comment here