REZO NÒDWÈS

Haïti – Au moins 20 morts enregistrés lors d’une opération meurtrière des gangs pro-pouvoir sur les habitants à Bel’Air, les victimes passent la nuit au Champ-de-Mars

Selon des témoins, la police qui agit selon les ordres reçus du Palais national, n’est pas intervenue pour bloquer une opération meurtrière des gangs G9 lundi soir à Bel Air, alors que de nombreuses familles prévoient de passer la nuit devant leur domicile par crainte de représailles.

Mardi 1er septembre 2020 ((rezonodwes.com))–Des violentes incursions des gangs armés pro-pouvoir PHTK dans la zone de Bel Air, ont contraint lundi soir les habitants à fuir leurs maisons et à se réfugier sur le Champs de Mars, non loin du Palais National d’où viennent, selon Me. Reynold Georges, des ordres passés à des chefs de gangs.

Les gangs ont incendié plusieurs maisons et les victimes ont perdu la vie dans les tirs croisés. Une marée humaine a envahi les environs du Palais national et a appelé à l’aide la police n’agissant qu’aux ordres de l’apprenti-dictateur.

Selon plusieurs médias, au moins 20 personnes ont été tuées dans ce qui serait un autre massacre dans un quartier défavorisé de Port-au-Prince, moins de 48 heures après l’assassinat d’un éminent homme de loi haitien, Dr. Monferrier Dorval.

Les réfugiés ont accusé Jimmy Chérisier, dit Barbecue, et chef présumé du gang Delmas 6, allié du pouvoir, d’avoir commis ces crimes. D’autres pointent du doigt la récente fédération des gangs G-9, dont le président Jovenel Moise est également accusé d’être le chef suprême et effectif.

Comment here