REZO NÒDWÈS

Equateur|Corruption – L’ex-président Correa dénoncé sera-t-il inculpé ? Le verdict de la Cassation attendu lundi après-midi

equateur|corruption-–-l’ex-president-correa-denonce-sera-t-il-inculpe-?-le-verdict-de-la-cassation-attendu-lundi-apres-midi

La Cour de Cassation équatorienne, dans l’affaire des pots-de-vin citant l’ancien président Rafael Correa, rend son verdict le lundi 7 septembre prochain.

C’est le procès petro caribe sous une autre forme dans un autre pays.

Samedi 5 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–« Je n’ai jamais autorisé une distribution de pots-de-vin« , a déclaré l’ancien président équatorien Rafael Correa. Celui-ci est apparu par visioconférence vendredi après-midi à l’audience conduite par les juges de la Cassation, un recours par lequel il demande l’annulation de la sentence pour corruption prononcée en deux instances à la Cour nationale de justice de l’Equateur dans l’affaire de corruption.

« Pour essayer de me piéger, ils ont inventé des noms comme riz vert, pots-de-vin et carnets de voyage », a expliqué l’ex-président qui s’exprimait depuis la Belgique. Il a en outre indiqué que « c’est une persécution politique, ils détruisent des familles pour pouvoir me persécuter« .

Pendant deux jours, les juges Javier de la Cadena, Milton Avila et José Layedra ont entendu les plaidoiries de 16 accusés accompagnés de leurs avocats, ainsi que la position du procureur général de l’État, Diana Salazar, et du procureur général de l’État, Íñigo Salvador. Vers 13 heures ce vendredi, les trois membres de la Cour de Cassation se sont retirés de la salle d’audience pour délibérer. Le lundi 7 septembre 2020, à 3 heures de l’après-midi, ils annonceront leur verdict. Ainsi Correa sera fixé sur son sort.

Selon le procureur Diana Salazar, les accusés ont formé un réseau criminel qui a reçu des millions de dollars en pots-de-vin entre 2012 et 2016, sous l’administration Correa.

Comment here