REZO NÒDWÈS

Chili en crise : plus de 6800 petites et moyennes entreprises victimes

chili-en-crise-:-plus-de-6800-petites-et-moyennes-entreprises-victimes

Mardi 5 novembre 2019 ((rezonodwes.com))– Alors qu’en Haïti, le pouvoir se contente d’accuser les manifestants d’être à la solde d’entrepreneurs sous contrat avec l’État, et se contente de regarder d’un œil passif la dégradation de la situation, le président chilien, Sebastian Piñera, en dépit de la persistance des mouvements de contestation populaire, a déjà mis sur pied des actions concrètes pour répondre aux revendications des citoyens et limiter les dégâts.

«Nous n’avons pas écouté avec suffisamment d’attention, nous n’avons pas compris clairement le message. Et ceci n’est pas une critique dirigée uniquement envers le gouvernement», a-t-il expliqué, parlant de «problèmes accumulés ces 30 dernières années».

Piñera a annoncé, entre autres, un paquet de mesures pour les plus de 6800 Petites et Moyennes Entreprises affectées par la crise

Ces entreprises concernées par les destructions, pillages et incendies depuis le début de la crise, devront bénéficier d’aides financières, d’assouplissements dans les paiements et de réductions d’impôts.

Cependant, les mesures sociales annoncées par le président ont été considérées comme insuffisantes par l’opposition, les manifestants et les secteurs sociaux.

Parmi les propositions les plus pertinentes figurent l’augmentation du salaire minimum de 301 000 à 350 000 pesos aux frais de l’État, la création d’une assurance maladies graves, « l’augmentation immédiate de 20% de la pension de solidarité de base dès que la loi sera adoptée » et la création d’une nouvelle tranche d’impôt de 40% pour ceux qui gagnent plus de 8 millions de pesos par mois (10 000 euros).

Comment here