REZO NÒDWÈS

Capital Bank et Unibank sanctionnées par la BRH

Deux banques haïtiennes visées par des sanctions de la BRH. Le gouverneur général de la Banque de la République d’Haïti, Jean Baden Dubois a maintenu le flou en ce qui concerne les motifs de pénaliser la UNIBANK et la Capital Bank.

Mercredi 26 août 2020 ((rezonodwes.com))– La BRH a imposé des sanctions à l’encontre de la UNIBANK et de la Capital Bank pour avoir violé certaines règles établies, a annoncé le patron de la Banque des banques.

Jean Baden Dubois qui intervenait, ce mercredi 26 août, au Centre Convention de la BRH, a souligné que ces deux institutions bancaires seront astreintes à payer des pénalités a l’État haïtien.

Les sanctions envisagées contre les 2 banques commerciales sont ainsi réparties : la UNIBANK doit payer 8 millions de Gourdes alors qu’environ 3.7 millions de gourdes sont exigées de la Capital Bank, a précisé Jean Baden Dubois.

Parallèlement à la décision du conseil d’administration de la BRH d’imposer des pénalités à deux banques privées, on constate que la situation monétaire du pays n’est plus rassurante. La monnaie nationale, la Gourde ne cesse de s’effondrer face au dollar et des décisions pour redresser la barre peinent à être appliquées.

Dans cette nébuleuse, des militants politiques ont tenu un sit-in devant le bâtiment abritant la banque centrale pour exiger des autorités compétentes des actions concrètes en vue de freiner la dégringolade de la Gourde. Les protestataires ont également mis en doute la compétence du nouveau conseil conduit par Jean Baden Dubois, incapable de redresser la barre.

S’agissant de la décote de la gourde, la BRH annonce avoir injecté sur le marché 40 millions de dollars américains pour contenir la dévaluation de la monnaie locale. Une décision qui s’apparente à une démarche insignifiante compte tenu de l’instabilite du marché des changes.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

Comment here