REZO NÒDWÈS

Blindés endommagés : la PNH mise en échec une énième fois par les bandits

blindes-endommages-:-la-pnh-mise-en-echec-une-enieme-fois-par-les-bandits

Aucun chiffre n’est encore disponible sur le nombre de ces véhicules de la Police nationale d’Haiti à être impliqués, ce mercredi dans des opérations visant à déloger des bandits à Bas-Delmas. Cependant, des images tournées en boucle sur des réseaux sociaux exposent des blindés endommagés remorqués par d’autres engins lourds

Jeudi 10 septembre 2020 ((rezonodwes.com))– La qualité des véhicules blindés acquis au prix fort par l’Executif pour renforcer le flot d’équipements de la PNH ne cesse d’être remise en question. Pour cause.

Officiellement, ces matériels commandés par l’administration du Président Jovenel Moïse devrait permettre la mise en déroute les bandits qui sèment la terreur dans plusieurs quartiers de la capitale et dans les villes de province et ramener la paix.

Des séquences visuelles virales sur des plateformes numériques interpellent sur la sécurité des agents de l’ordre retranchés dans ces véhicules exposant leur vie en raison de leur mauvaise qualité.

Des parebrises partiellement détruites, des impacts de projectiles présents sur le corps de ces mobiliers font penser au pire pour des policiers appelés à s’engager dans des importantes opérations policières. 

Il y a peu, le gouvernement a annoncé avoir décaissé plusieurs millions de Gourdes pour financer la réparation de plus d’une douzaine de blindés endommagés. Ce mercredi, plusieurs autres ont dû connaître le même sort.

Des dispositions ont été adoptées en vue de déplacer ou encore remorquer ces équipements aux fins d’être remis en état de fonctionnement, présument certains avisés, constatant, l’âme en peine, les déboires des policiers.

Le porte-parole de l’institution policière contacté à ce sujet, a été introuvable. Entre temps, le doute plane sur l’économie de cette intervention des unités spécialisées à Bas-Delmas et le nombre de dégâts qui en découlent.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

Comment here