REZO NÒDWÈS

BâtonnierGate|Assassinat de Me. Dorval: France-L’Ordre des Avocats au Conseil d’Etat « favorable à une commission indépendante internationale pour élucider ce crime »

batonniergate|assassinat-de-me.-dorval:-france-l’ordre-des-avocats-au-conseil-d’etat-« favorable-a-une-commission-independante-internationale-pour-elucider-ce-crime »

L’apprenti-dictateur haitien va-t-il opposer une résistance à une telle initiative ne venant pas de ses « amis » à l’OEA ou encore des ambassades à Port-au-Prince ?

« Je suis intiment persuadé que Me. Dorval a été assassiné, c’est parce qu’il était un avocat »,
Louis Boré, président de l'Ordre des Avocats au Conseil d'Etat et à la Cour de Cassation -- France

Mercredi 9 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–Maître Ducarmel Gabriel devait maintenant arrêter de tergiverser car il n’est un secret pour personne que, sous l’administration de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise, avec la nomination de 50 juges corrompus en 2017, le système judiciaire haitien est pourri (santi) et décrié.

C’est la méfiance qui s’installe partout et les étrangers qui ne sont pas de connivence avec le régime Tèt Kale, ne sont pas dupes. Les déclarations intéressées du Commissaire du gouvernement sur le soit-disant avancement de l’enquête interpelle l’Ordre des Avocats au Conseil d’Etat et à la Cour de Cassation à Paris, qui, dans une correspondance adressée à l’ancien Bâtonnier, Me. Stanley Gaston, se déclare « favorable à ce qu’une commission d’enquête internationale soit mise en place afin d’élucider ce crime dans les meilleurs délais possibles« .

Me. Louis Boré qui est « pertinemment persuadé que le bâtonnier Dorval a été assassiné par ce qu’il était un avocat« , a déclaré que « c’est la profession d’avocat dans son ensemble qui est touché par ce meurtre » et a rejoint les déclarations de Me Reynold Georges, en ajoutant que « chacun de nous – les avocats – s’est senti visé par cet acte barbare » commis sous un régime faisant peu de cas de la dignité humaine, en témoignent les fusillades de Bel-Air.

« A l’évidence, tout doit être fait pour retrouver les coupables et les punir » a enjoint l’Ordre des Avocats français pour que cet odieux crime ne reste pas impuni, le propre de la justice haïtienne mise en coupe réglée par le Palais National nommant et révoquant à sa guise les chefs de la poursuite.

Comment here