REZO NÒDWÈS

Arrestation d’un commerçant haitien à Dajabon avec une cargaison de 36 coqs de combat

arrestation-d’un-commercant-haitien-a-dajabon-avec-une-cargaison-de-36-coqs-de-combat

En route pour Haïti, par la frontière de Dajabon, un camion avec 36 coqs de combat intercepté par la police dominicaine qui s’est emparée de la cargaison.

Le président Jean-Pierre Boyer qui trouvait les combats de coqs déplaisants, critiquait souvent les dominicains pour leur passe-temps dans cette activité et les encourageait à cultiver la terre.

Dimanche 4 juillet 2020 ((rezonodwes.com))–Des agents de la police nationale dominicaine (PND), lors d’une perquisition d’un camion de marchandises en direction d’Haïti, par la frontière de Dajabon, officiellement fermée, ont retrouvé une motocyclette volée à son bord ainsi qu’une cargaison de 36 coqs de combat, qui auraient appartenu à un commerçant haïtien du nom de Franslin François, 42 ans.

Ces marchandises, les coqs (gallos) et autres articles ménagers, qui font actuellement l’objet d’une enquête, étaient embarqués à bord d’un véhicule piloté par un citoyen dominicain conduit directement en prison pour avoir enfreint la loi. Il sera expressément traduit en justice, avons-nous appris.

Le véhicule qui roulait à vive allure a été intercepté en plein milieu d’une opération menée dans le tronçon routier Montecristi-Dajabón, près de la communauté de Carbonera, par des membres de la police nationale dominicaine chargés de la prévention et des enquêtes criminelles (Dicrim).

Le signalement de la moto disparue, grâce au système computerized de la police dominicaine a permis de remonter au propriétaire original de l’engin. Par ailleurs, le commerçant haïtien Franslin François, résident en Haïti, actuellement placé en garde à vue, a subi des interrogatoire pour déterminer l’origine des coqs. L’on ignore jusqu’à présent si un diplomate en poste dans la zone, a volé au secours du patriote en difficulté.

Comment here